Give your feedback
February 7, 2008

LIFT Conference : "a new type of web tool" workshop

Posted by Webmaster

LIFTbadge2.jpg
La LIFT conference cultive plus que jamais sa différence tout en restant une association sans but lucratif. Moins “professionnelle” que le web3 mais plus digitale que TED, elle reste un lieu d’ébullition et de brassage des nouvelles idées et des nouveaux regards sur la technologie.
Pour débuter, l’événement s’appuie le premier jour sur des workshops de 3 heures chacun qui ont lieu à l’université Uni-Mail. Tout le monde peut en proposer et tout le monde peut s’inscrire. Les plus populaires ont la chance d’avoir vraiment lieu. Le principe est éprouvé : un intervenant défini le cadre et alimente la réflexion avec un court exposé. Les participants, quelquefois divisés en petits groupes de travail sur des questions précises, partage avec les autres ses conclusions sur la question posée. La synthèse est laissée à l’intervenant.


J’avais choisi pour le matin de répondre à un appel de Lee Bryant (Headshift) qui m’avait touché et fait sourire :
“Help us design a new type of web tool to manage presence, feeds, flow, activity and peripheral awareness (with added GTD!)”
IMG_0421.JPG C’était comme une lettre au Père Noël, une supplique de travailleur digital qui n’en peut plus de ne pas pouvoir appliquer la même chaîne de traitement ( collect – process – organize – review – action) à toutes ses sources d’information (l’email, les feed rss, les tâches, l’instant-messaging, les blogs, le micro-blogging, le social-bookmarking, etc.) de façon intégrée.
IMG_0418.JPG Lors des discussions, nous avons surtout approfondi les modèles reconnus de prise de décision :
– le modèle Naturalistic decision making (NDM)
– le modèle Recognition-primed decision (RPD)
Et, en les confrontant aux outils déjà disponibles, nous avons esquissé les impacts de ces modèles et de ces outils sur la nature même des décisions (Comme par exemple l’effet “boule de neige” de certains outils sociaux qui mettent de plus en plus en valeur un fait par pure mécanique de masse et accélération)
Maintenant que nous avons défriché la partie analyse, sachez que Lee Bryant est prêt à passer cette fois à l’action, en créant véritablement un produit software desktop ou web, et toutes les aides sont bien sûr bienvenues 🙂

Comments are closed.