Give your feedback
October 28, 2008

Dessine-moi un buzz

Posted by amo@emakina.fr

Le buzz, c’est quoi ? ça commence quand ? et où ? autant de question troubles et, il faut le dire, un peu obscures pour ceux qui ne sont pas habitués aux affres de web social.
Jusqu’à présent, on s’intéressait beaucoup aux mécanismes de viralité en général et ce qui faisaient passer un simple bruit de fond à une vague destructrice en particulier. Franck Beau a décrit tout ça très bien il y a trois ans déjà et ce qui s’est produit depuis n’a fait qu’ajouter vitesse et puissance.
Contribution à la connaissance, avec la pédagogie et l’impact de cette vidéo de Linkfluence (filiale du RTGI de l’Université de Compiègne, dont on se rappellera les (déjà) éclairantes représentations de l’impact du web politique lors du référendum de 2005. Un événement fondateur de l’impact du tout jeune web social.
De quoi nous parle Linkfluence ? de l’émergence du buzz qui a concerné l’iPhone 3G et l’offre plus 3G- que 3G+ d’Orange. Bref, de cette excellente étude de cas (une de plus) du marketing social subit, à l’heure où l’expérience utilisateur se partage.

Qu’est-ce que l’on voit ici ? Déjà que tout est mêlé et que ceux qui continuent de penser qu’ils ont SUR le web (donc au-dessus, logique descendante de média classique) sont en retard d’une guerre.
Ensuite que le buzz nait forcément quelque part, en particulier sur de bons vieux forums, ces sortes de bouillons de culture du réseau. Que ces blogs, qu’on dit moribond, forment les relais nécessaires à l’extraction et à la diffusion du buzz.
On retrouve alors quelque chose de la théorie des influenceurs. Sauf que l’on voit bien, dans ce cas, que c’est une chaîne d’influenceurs qui se répondent, qu’on est dans une logique de traîne, que les petits ruisseaux font bien les grandes rivières. Chacun a un impact local, mais ils se cumulent.
Enfin, on mesurera que la force d’Apple est bien dans l’existence d’un tissu de sites maillés, qui parlent de cette marque et de ses produits. Un tissu très structurant, donc très influent de celui du territoire IT. La puissance de la marque est celle de ses power-users et de l’entretien de leur sociabilité …

  • Merci pour votre billet. Je vous rejoins pleinement sur la force d’Apple, une communauté très structurée et très fidèle à la marque.

  • Je trouve très intéressant de voir ce genre de rapport interactif sur le monitoring du ugc.
    Cependant, je me pose la grande question. Est-ce éthique de mesurer aussi précisément ce qui se dit?

  • Très intéressant!