Give your feedback

Leweb09 digéré

Pour ma première participation, j’ai passé 2 excellents jours.

L’organisation était parfaite, d’une ponctualité telle qu’on se demandait presque si on était en France. L’application Iphone a été une excellente initiative, et fera sûrement référence dans sa catégorie.

Le grand thème de cette année était temps réel sur le web (« real time web »). A l’heure où l’IFOP annonce un taux de notoriété de 60% pour Twitter parmi les internautes français, soit presque du double par rapport à cet été, ce thème semblait dans l’air du temps.

Pourtant le bilan de ces deux jours est que l’on a parlé de beaucoup de choses mais très peu de real time web.  Dans les quelques tables rondes où le temps réel était expressément le sujet, on en venait à douter de son utilité. On tentait de nous vendre le fait que 40% des recherches sur Internet portaient sur des informations en temps réel (real time information), mais beaucoup de gens restaient perplexes : a-t-on vraiment besoin de recherche en temps réel ? Quelle application du real time web pour le e-commerce ?

Si on regarde les 3 startups primées cette année, aucune ne traitait du web en temps réel. Les deux premières, Stribe et Tigerlily sont axées sur le social, et la troisième, CloudSplit, sur la maîtrise des coûts de cloud.

Cette année, on a beaucoup parlé de mobile, de social, un peu de paiement et de développement à l’étranger.

Deux gros sponsors de l’événement, Ovi de Nokia et Orange, faisaient les gros bras. Le premier annonçait 1 million de téléchargement par jour, et le second annonçait un app store, rejoignant ainsi Vodafone, dans sa bataille pour augmenter son ARPU, en prenant sa dime sur le marché des applications mobiles. J’ai vaguement compris l’intérêt pour l’utilisateur mais l’intérêt des marques est plus clair : il est fort possible que sur certains terminaux (comme les Nokia), Ovi et le store de l’opérateur soient présents en même temps, comme me le disait une personne sur le stand d’Orange). Avec ces lancements, le discours actuel des opérateurs de supporter les coûts de l’augmentation du trafic mobile sans en bénéficier sera plus difficilement tenable. (Lors de la conférence, Orange disait que le trafic data mobile aurait été multiplié par 4 en 1 an).

De leurs cotés, les éditeurs mobiles présents (Tapulous, Shazam, SGN) annonçaient des chiffres plus importants les uns que les autres (20 millions de downloads dans 220 pays pour Tapulous, 500 000 nouveaux utilisateurs pour Shazam chaque semaine et une application installée sur plus de 12 millions de terminaux).

La tendance de 2010 est le très fort développement de “l’in app purchase”, qui va exploser depuis l’autorisation d’Apple de son implémentation dans les applications gratuites. SGN annonçait des taux de transformation de 8-10% pour un chiffre d’affaire généré d’1 million de dollars en 90 jours. Plus fort encore, Tapulous affirmait un taux de 15%-20% d’achat de chansons in app dans ses jeux Tap Tap.

Plus fort encore que les jeux mobiles, le social gaming avec en tête de file Zynga, qui a défaut d’être présent sur le salon était dans toutes les bouches (et en particulier celle de Loïc Lemeur, à croire qu’il en était actionnaire). Et on comprend, avec plus de 100 millions de visiteurs uniques par mois dont 26 millions de joueurs quotidiens à son jeu phare Farmville. La société qui a levé plus de 51 millions de dollars au total peut être optimiste surtout après le rachat de Playfish par Electonic Arts pour 300 millions de dollars.

S’il y a bien un acteur qui peut se réjouir de cette effervescence dans le social gaming, c’est bien Facebook. La société est plus forte que jamais avec ses 350 millions d’utilisateurs actifs dont 70% en dehors des Etats-Unis selon Ethan Beard (directeur du réseau Facebook Developer).

Assez remarquable aussi, Facebook Connect qui fête ses 1 an, avec plus de 60 millions d’utilisateurs, présent sur 80 000 sites, dont 50% des sites de Cosmcore 100. Pas une grande surprise chez groupeReflect, où l’implémentation de Facebook Connect est présente dès que possible à l’image des sites I Love Lumix ou The Digital Place pour Panasonic

La domination de Facebook ne fait pas peur à Pearltrees, jeune stratup française qui a lancé un réseau collaboratif accès sur les intérêts des utilisateurs. Pour simplifier, j’ai l’impression de voir l’enfant illégitime de Facebook et d’Evernote, le fouillis en plus.

Pas spécialement de grande innovation présentée au salon, on parlait surtout de développement à l’international, en particulier dans les pays hispanophones et arabophones. De même, la Russie, qui avec un taux de pénétration de 23% d’Internet et uniquement 9% des internautes qui achètent en ligne, offre des perspectives de développement non négligeable

D’autant plus que là-bas, la majorité des gens payent en cash à la livraison, obligeant les livreurs à éditer des factures sur place.

Il fut aussi question de terminaux de paiement avec la démonstration laborieuse mais très intéressante sur le principe de Square, le nouveau projet de Jack Dorsey « inventeur » de Twitter. Un simple adaptateur sur l’entrée jack, et votre iPhone/Ipod Touch se transforme en terminal de paiement mobile.

Séduisant sur le principe, de nombreuses questions restent en suspens comme la sécurité, en particulier la confiance qu’accordera le client à ce terminal.

Le paiement était très représenté sur le stand de Paypal qui ouvre sa plateforme aux développeurs avec Paypal X (et son url plus fort que tout https://www.x.com/). Pour ceux qui s’y intéressent, les vidéos de la conférence Paypal Innovate 09 sont disponibles.

Heureusement Leweb n’a pas uniquement été qu’une succession de présentation sur des technologies, et des gros chiffres, il est arrivé que l’on parle des utilisateur et de l’incidence d’Internet sur la vie de tous les jours. Un très beau speech de Sa Majesté Rania de Jordanie qui défend sa présence active en ligne comme nécessaire à sa politique de fond pour l’éducation des enfants  (n’oubliez pas de vous inscrire sur http://www.join1goal.org/).

Et pour finir, les 3 meilleurs speechs de la conférence, qui vous feront (sou)rire et réfléchir, je l’espère.

Tony Hsieh CEO Zappos : Delivering Happiness – Les slides / La video

Chris Brogan Trust Agents : La video

Et Yossi Vardi The Rise of the emitional web : la video (tiens les 3 étaient le même matin).