Warning: file_get_contents(https://alt.emakina.com/api/v2/snippet/navbar2.json?audiencecode=CUST): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /app/www/wp-content/themes/emakina2013/functions.php on line 207
August 17, 2005

La France qui dit Non

Posted by

amo@emakina.fr

Quand j’ai le temps, particulièrement en vacances, je préfère nettement délaisser les autoroutes pour fréquenter des axes plus pittoresques. J’en ai bien profité le mois dernier et dans une large partie sud de la France.
C’est ainsi, que je confirme que la France dit Non, et même de plus en plus selon moi, tout plus particulièrement sur des roundballers empilés et enroulés de bâche agricole généralement noire. Il y en a tellement que ce support est repris pour annoncer aussi les fêtes de village.
Choses vues au bord des routes, donc :
– “Non à la décharge”, à peu près tous les 150km. Je croyais qu’il n’y en avait plus, remplacés par des incinérateurs (?)
– “Non à l’incinérateur”, justement.
– un “Non à l’usine” vu vers Carcassonne (?)
– “Non à la déviation”, “Non au contournement” voire “Non à l’échangeur”, ou plus simplement “Non à la route”,
– “Non à la haute-tension”, vu dans les Pyrénées
– et des “Non à l’aéroport”, au sud de Toulouse notamment.
– et puis des “Non” divers et variés, incluant les vestiges du dernier référendum.
Toutes ces revendications sont certainement tout ce qu’il y a de plus légitime, mais les infrastructures contestées ne le sont sans doute pas moins. En tous les cas, le dialogue semble quelque chose d’assez compliqué dans de plus en plus d’endroits.

Max

Spéciale dédicace au groupe Trio, qui disait NON à la sonnerie du téléphonne … pffff

bpradayrol

Il fort probable que les gens diraient moins souvent NON :
> s’ils etaient un tant soit peu consultés
> s’ils n’avait pas l’impression de faire parti du décor
> s’ils ont leur expliqué l’utilité des choses (quand cela est utile, je ne parle biensur pas des rond-points…)
A mon [humble] avis la France [le peuple francais] est entrain de faire un rejet massif de l’administration et des années passées ou cette dernière s’est pavanée l’air de satisfaire le peuple à coup de millions, de lois, de décrets, et autres administro-technocrato-burocrato-décisions. (mise a part peut-etre certaines personnes qui ont su rester droite et à l’écoute malgré le vent qui souffle au fils des élections et autres turn-over politique)
Les Francais doutent, doutent de leur système, doutent de ceux qui le dirigent, et doutent d’eux meme en leur capacité de rebondir, de faire face à la situation actuelle qui n’est pas vraiment fleurissante. (effet boule de neige parti du sommet…)
La France a besoin d’initiatives, d’initiatives fortes qui va lui permettre de passer ce cap, mais ces initiatives ne viendront probablement pas d’en haut cette fois.

philippe

Il serait intéressant de voir s’il existait un non au non 😉

Carlos Diaz

Benjamin, je veux bien te croire mais on est quand même pas dans une république bananière et le manque de démocratie et de transparence dont tu fais état me semble un peu exagéré… la France c’est quand même pas l’Afghanistan !
Est-ce que tout cela n’est pas un caprice d’enfant gâté ?
Maintenant, comme toi j’espère que nous saurons faire preuve d’initiatives qu’elles viennent d’en haut comme d’en bas pourvu qu’elles soient bonnes, là non plus n’opposons pas deux camps qui n’ont rien à gagner à l’affrontement.

Howme

Je suis assez proche de l’avis de Benjamin, et je ne pense pas que sa remarque soit “un caprice d’enfant gâté”.
Arrêtons les beaux discours et les belles théories.
La France est gangrénée par une classe dirigeante :
1. Impopulaire
2. Incapable d’une quelconque décision rationnelle et déconnectée de la vie de tous les jours
3. Arriviste et carriériste, en place depuis des dizaines d’années, vieille et dépassée.
L’alternative ? Vous en voyez dans le paysage politique actuel ? Sérieusement ? Pas moi.

michel moine

Ces accumulations de banderoles expriment effectivement un besoin d’expression, une envie d’être acteur, et sont significatives du fossé qui se creuse entre administrés et administrations de tous ordre, ou représentants de la volonté populaire de tous ordres.
Plus la société de l’information avance, et moins on a l’impression d’être écoutés. Alors quant à être entendus…

bpradayrol

Merci à Howme pour son soutient et merci à M. Moine sa remarque plus que pertinente.
Toutefois, je tiens à répondre à M. Carlos DIAZ.
Je ne pense pas etre un enfant spécialement gaté par qui que ce soit, et je crois que si je l’etais je ferais 2 fois plus que ce que je ne peux faire maintenant.
Bien évidemment que ce n’est pas l’Afghanistan, mais il me semble qu’une certaine classe politique ne semble plus etre en mesure de faire quoi que ce soit pour ce pays, à part nous cacher des choses qui ressortiront peut-etre dans 10, 20, voire 30 ans, et continuer à se “gaver” comme ils le font depuis bien longtemps.
Je tiens à rappeler que je ne mets pas tous les politiciens dans le meme panier à crabe (cf premier commentaire) mais malheureusement ceux dont je ne fais pas l’éloge ont déjà assez fait de mal à ce pays.
Pourquoi a t-on autant d’absentéisme et de blanc à chaque vote ? Les gens ne s’interessent plus aux politiques (mais surement encore à la politique).
Il faut que le citoyen de ré-approprie le territoire, se ré-approprie le pouvoir de décision/consultation et se re-approprie les médias de communications, il faut que tout francais qu’il soit puisse se dire, demain : “il est bon d’allez travailler, je contribue à la société et à son évolution…”
Bref, arretons de nous voiler les yeux, car ils ne nous resteront qu’eux pour pleurer au final.