Warning: file_get_contents(https://alt.emakina.com/api/v2/snippet/navbar2.json?audiencecode=CUST): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /app/www/wp-content/themes/emakina2013/functions.php on line 207
January 28, 2006

Netizen #01

Posted by

amo@emakina.fr

Carlos m’a gentiment tendu la perche. Je me suis donc plongé dans Netizen pour le week-end, voici mes impressions.


Abonnements.jpgD’abord plastiquement, je partage l’avis de Carlos, notamment concernant la maquette et la qualité de la ligne graphique que j’ai trouvé parfois pénible. C’est effectivement fouillis.
On sent que Netizen fait un peu le grand écart. D’un côté l’envie de rendre accessible le bloging à tout le monde avec force chiffres, bla-bla pédagogique, extraits de billets, etc. Beaucoup de choses assez convenus me semble-t-il. De l’autre des sujets de fonds intéressants mais évidemment moins accessibles au néophyte.
Mon humble avis est que le magazine gagnerait à développer cette seconde posture plus experte. Le dossier sur les blogs et politiques est sympa. M’intéressant depuis un moment au sujet, je n’ai pas appris grand chose, mais c’est complet, riche et documenté, avec le bon goût de ne pas fermer le débat, bien au contraire. Il aurait été croustillant d’interviewer des non-blogueurs pour faire contrepoids. Illustration du fouillis, l’édito de Versac sur le sujet n’est pas dans le dossier et il y manque ?
L’interview de Jack Lang est assez hallucinante. Il blogue sans vraiment bloguer puisque son blog n’en est pas (encore) vraiment un, et si les billets viennent de lui, ils sont écrits à la plume et les commentaires relus sur sortie papier. Bref, il blogue sans pratiquer le réseau, mais derrière les lieux communs se dessine une réalité assez nuancée sur l’appropriation de l’Internet dans les partis. C’est d’ailleurs l’intérêt du dossier au final, de mon point de vue.
Les interviews, c’est ce que j’ai trouvé de plus sympa dans ce premier numéro, notamment celle de Jean Véronis. Elles sont d’un ton rafraîchissant et surtout permettent de cerner le sens du blogging de gens qu’on lit et dont on se fait facilement (et à tort) une idée préconçue par leurs billets. Cela renvoie évidemment à sa propre posture, ce qui est évidemment stimulant.
Si paradoxalement, je n’ai pas appris grand chose dans Netizen, il a consolidé certains points de vues et surtout enrichi ma perception et ma compréhension de certains blogueurs. J’attends maintenant de voir si l’abord que j’ai de leur blog va changer et j’attends avec curiosité le numéro 2.

Comments are closed.