December 5, 2006

Bloguer sur l'avenir du Limousin

Posted by

amo@emakina.fr

La Région Limousin a ouvert un blog pour parler de son exercice prospectif “Limousin : générations 2027”. Après 2007 et 2017, c’est la troisième fois pour la Région Limousin.
Ce blog est une bonne initiative, mais au delà de l’intention, il me laisse circonspect sur divers points et c’est donc dans un esprit de critique constructive que je souhaite formuler un certain nombre d’observations.


Déjà, il ne présente pas les mentions réglementaires. En tant que Correspondant Informatique et Liberté je trouve cela choquant. Corrigez-le, ça fait désordre.
Ensuite, il y a bien une accroche et un mode d’emploi qui nous indique qu’il s’agit d’un lieu d’information et d’expression, mais on ne sait pas quelles règles de modérations sont appliquées (même si quand c’est une personne morale qui blogue, la modération est normalement à priori), il manque des liens vers les contenus décrivant les groupes de travail. En fait, on se sait pas très bien en quoi les échanges formulés sur ce blog vont être pris en compte au final. Quand on veut faire de la participation, il faut l’organiser et donc fixer la règle du jeu.
Pour l’instant, les billets proposés mêlent compte-rendus, interviews, informations diverses. Si on a des catégories par thèmes, on manque d’un moyen de tri sur les différents types de billets. Un nuage de tag aurait efficacement permis de jouer ce rôle.
Bon point cependant pour les fils RSS par billet, mais dommage de ne pas permettre les trackbacks.
Le problème vient sans doute du fait que l’on veut faire faire beaucoup de choses à ce blog : être un extranet collaboratif, un site de communication et d’information sur le projet, enfin un blog. C’est une erreur assez classique de croire que blog et communication web traditionnelle s’opposent, ils ont chacun leur sens et dans ce cas, le projet aurait gagné à avoir une vraie identité et un site propre pour de l’information institutionnelle, un accès aux espaces coopératifs privés fléché dans le cadre institutionnel, enfin le blog, bien identifié comme espace d’échange avec les limousins.
Plus largement, lorsque j’ai vu ce blog, j’ai immédiatement pensé à Désir d’Avenir, le site participatif de campagne de Ségolène Royal. J’en ai déjà parlé sur ce blog et je ne suis pas le seul à observer à quel point le modèle fonctionne. Il a surtout un grand mérite, c’est de concentrer l’action sur le débat, avec un scénario établi et clair pour les participants. Des questions qui suscitent des discussions, une synthèse, enfin un projet politique.
Bravo donc dans l’intention, ça ne m’empêchera pas d’aller donner mon point de vue et j’espère que nous serons nombreux. Ce billet sert aussi à battre le rappel de la blogosphère régionale. On nous propose un terrain de jeu. Jouons !

Jean-Luc Grellier

Je suis heureux qu’enfin la région se décide, c’est bien. Depuis le temps que le sujet des blogs était sur la table… C’est de plus assez malin de commencer par un blog autour d’un schéma régional : tous les limousins sont concernés (aspect fédérateur), c’est un sujet très vaste (contournement de l’effet de niche), l’aspect avenir lointain évite les problématiques quotidienne ennuyeuses mais par contre cela éloigne ce blog des préoccupations immédiates des citoyens (réserver à une certaine élite).
Je partage ton point de vue sur la multi-utilité de ce blog, il a aussi certainement un caractère de test pour la région. Qui sait, si c’est positif, peut-être que demain nous aurons le blog du président ?

Antoine Rochette

Merci pour vos remarques constructives et le « rappel de la blogosphère régionale ».
La préparation d’un SRADDT n’est pas chose facile et Il reste donc encore quelques réglages à faire.
Le blog a été mis en place pour plusieurs raisons. Nous souhaitions créer un espace d’information et d’échange sur le SRADDT avec des contenus qui auraient du mal à trouver leur place sur le site de la Région. En accordant un terrain distinct au Schéma, nous espérons rassembler un maximum de personnes qui se sentent concernées et leur laisser le plus de champ libre possible. Les réactions (et discussions) formulées dans les commentaires serviront à alimenter les réunions des groupes de réflexions et donc la rédaction des documents finaux.
Vos observations rentrent dans le cadre de réflexion du groupe « gouvernance, identité et image ». Peut-être serez-vous présent à la conférence du 11 décembre ?

Alexis Mons

Je vais essayer de venir le 11 effectivemen, au plaisir de continuer à discuter de tout cela de vive voix.

lucien chabasse

un papy joue dans la blogosphère régionale.
Dans ” Limousin : générations 2027 ” je découvre, je parcours, aujourd’hui en diagonale. Je suis flatté d’apporter le regard du 3ème âge à l’invitation :
“Exprimez-vous sur l’avenir du Limousin ”
Ma réponse est depuis début septembre en partie dans : loeildukine.blogspirit.co…
L’œil du papy aux différentes facettes,surfeur, blogueur c’est dans « profil »
le parcours de la diligence des temps modernes a des arrêts privilégiés à Beaublanc, à Gay Lussac, à la Bfm
J’ai trouvé sur la toile beaucoup plus que les contacts cherchés , cachés ou indéfinis. Quand la mémoire flanche Google, c’est bien connu et facile, avec sa malice panoramique explique à chacun qui il est, et pour tous retrouve les contacts oubliés, les identités effacées
Dans quelques groupes Yahoo, des milliers de membres, attachés à leur origine en terre limousine participent à son rayonnement, à travers des échanges à dominantes conviviale et culturelle, souvent une centaine de messages quotidiens.
Parfois ils retrouvent les traces généalogiques ; parfois ils font revivre la terre de leurs ancêtres.Le blog de Beaublanc à Gay Lussac à la Bfm, n’est qu’un exemple, le premier mais pas le dernier.
Les sites de Vayres , avec Roger Faure, celui de Chaillac avec Lucien Chabasse et tous ceux des amis et ils sont nombreux, sont autant de coups de cœur,
….Parfois un hommage à celui qui a mis au point l’écoute des lignes téléphoniques dans les tranchées en 1916,…. ou au vice amiral Albert Goursaud , auteur de la bible du terroir, du creuset de nos identités, ou à……etc
Cordialement