February 16, 2007

Google news victime d'une blague belge

Posted by

Manuel Diaz

Est-ce le début de la presse 2.0 et la fin des médias traditionnels ? Est-ce le début d’une normalisation de l’internet ? Seul l’avenir nous l’apprendra. Ce qui est sûr, c’est que ce jugement, malgré l’appel de Google, ne restera pas sans conséquences.


Souvenons-nous des leçons de la bulle 1 au début de ce siècle (ça fait un peu Alain Decaux… mais bon…) tout étant soi-disant possible, tout le monde faisait tout et n’importe quoi… et puis tout ce petit monde est revenu à la raison… Aujourd’hui l’espace de liberté qu’est internet semble vivre un peu le même épisode, la source semble inépuisable de possibilités mais aussi de capacité à dépasser les barrières et parfois même à enfreindre les lois du monde réel.
C’est ainsi que Google s’est retrouvé à la tête de bien des innovations, mais aussi et bien sûr par conséquence à la tête des gêneurs… je dis gêneurs, parce que tout comme les DRM sont en train aujourd’hui de mourrir de leur belle mort et de pénaliser l’équilibre des ventes de musique, les médias traditionnels ne trouvent pas mieux que d’attaquer Google news pour une sombre histoire de droit d’auteur et de diffusion… mais quelle meilleure publicité pour un quotidien que de se voir relayé dans Google news ??? Est-ce une nouvelle histoire belge ou bien un réel déni d’innovation ?
Il se trouve que c’est un peu plus compliqué que cela, et qu’aujourd’hui la majeure partie de la presse présente en ligne, a trouvé son modèle économique en vendant sa valeur ajouté : les archives. Hors Google garde en mémoire dans sa base de recherche tous ces articles archivés… il y a donc bien un reél problème qui ne peut qu’être constaté par la loi… De plus certains pays forts de ce jugement préparent vraisemblablement des procédures similaires… alors que va t-il advenir de tout cela ?
Il est fort probable que Google passe des accords commerciaux avec ces éventuels partenaires faute de quoi il finirait par crouler sous les procès et serait alors menacé.
Personnellement, j’aimerai assez voir Google News sans les articles de la presse officielle. Car la vraie question aujourd’hui est bien de savoir si Google news est en capacité d’être un média des masses comme les définis Joël De Rosnay qui pourrait concurrencer les mass médias ? Si les collectivités, les entreprises, les organismes divers et variés… donc les sources d’informations se mettent à indexer leurs flux dans Google news, à quoi servira alors la presse en ligne ? Il restera me direz-vous ce que l’on appelle la capacité d’analyse du journaliste… qui pour moi, est devenue, dans bien trop de cas, une interprétation partisane de l’information, bien plus qu’une analyse.
Peut être que la solution peut également venir du côté des journalistes… soit je rêve, mais quid d’un journaliste qui mettrait ses articles sous licence créative commons libre de droit de reproduction sans modification ? On s’attarde à mon avis un peut trop aux supports quand c’est une profession et des mentalités qu’il faudrait pouvoir faire évoluer… Alors certes, la justice peut faire plier Google, mais pour combien de temps ? D’ailleurs quand on voit fleurire les publicités sur les sites de médias traditionnels on peut se demander si les archives payantes sont un réel modèle économique ?

Monique

Bonjour,
J’avoue assez mal comprendre le principe de l’accès gratuit pendant une durée limitée et payant ensuite, je le perçois comme contradictoire avec l’essence même d’Internet.
Déni d’innovation… oui, j’ai un peu l’impression d’assister à un combat d’arrière garde 🙁
La presse est dans une passe difficile. La formule papier est globalement en perte de vitesse et le choix d’une formule électronique plus ou moins calquée sur le modèle papier ne semble pas heureux, tout est encore à inventer !
Amicalement,
Monique