Warning: file_get_contents(https://alt.emakina.com/api/v2/snippet/navbar2.json?audiencecode=CUST): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /app/www/wp-content/themes/emakina2013/functions.php on line 207
November 19, 2007

Facebook n'a pas à décider à ma place

Posted by

amo@emakina.fr

Le Social-graph, c’est bien, surtout si ça se monétise. On peut se prétendre bienfaiteur de l’humanité, mais prendre les gens pour des imbéciles 6 semaines plus tard, c’est disons … culotté.
Résumons : les marques peuvent se  créer une visibilité dans Facebook et vous pouvez devenir leur ami. À ce stade, vous acceptez leur pub et après tout pourquoi pas. Là où ça dérape, c’est que vos amis vont aussi avoir droit aux pubs des marques qui sont vos amis. Qui plus est, votre trombine va accompagner ladite pub. Et voilà, vous êtes sponsor malgrès-vous auprès de tout votre réseau. Les amis de mes amis sont mes amis, c’est bien connu.
Alors certes, c’est très malin de profiter du social-graph et de la connaissance qu’elle produit pour en dégager plus de valeur publicitaire, sauf que ça change la règle du jeu, ça change la donne entre vous et Facebook, ce que vous avez construit ou cherché à construire dessus. Or, il ne manque pas d’exemples (Digg surtout), qui démontrent que les utilisateurs sont facilement piqués au vif. Pas touche aux conditions de ma notoriété et de ma socialisation ! Alors que Google vient titiller Facebook sur la monétisation dus Social-graph, je me demande dans quelle mesure le chiffon rouge open Social n’a pas fait franchir la ligne rouge à la bande à Zuckenberg.
En attendant, ce modèle publicitaire est illégal dans les pays pratiquant l’opt-in, donc la France et plus largement l’Union Européenne. Déjà, aux US, le doute est de mise. Pour la première fois, la CNIL s’en mêle. Il faut dire que l’on parle beaucoup de Facebook. En avril dernier, nous étions quelques dizaines de milliers de français, vingt fois plus la semaine dernière !. La CNIL s’en même d’autant plus que des accords internationaux existent pour garantir les droits des utilisateurs. Les données personnelles ne sont pas des biens comme les autres et leur circulation fait l’objet de règles strictes. En outre, Facebook a révisé ses CGU, mais personnellement, je n’ai pas vu passer de demande explicite de validation de celles-ci !
En attendant, je vous invite à venir vous joindre à l’initiative Pour que la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 soit applicable sur Facebook, sur Facebook, évidemment 😉

Tags: ,

Jérôme

J’ai du mal à comprendre cette levée de boucliers : de mon côté, je n’ai jamais reçu aucun mail de publicité de la part de Facebook, ni moi ni mes amis.
Et pourtant je n’ai jamais changé les paramètres par défaut de mon compte…
Est-ce que les gens qui s’énervent ont vraiment reçu ces spams ou ne font-ils que reprendre un bruit ambiant ?