Warning: file_get_contents(https://alt.emakina.com/api/v2/snippet/navbar2.json?audiencecode=CUST): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /app/www/wp-content/themes/emakina2013/functions.php on line 207
December 12, 2007

Bilan de la ruée sur la fibre optique grand public

Posted by

Webmaster

J’accompagnais hier Alexis et Thomas à la session de l’EBG consacrée à un premier bilan de la ruée vers la fibre grand public en France. Orange, Neuf Cégétel, Numéricable, Free et l’ARCEP nous présentaient un bilan de leurs avancées et de leurs difficultés dans le domaine. Après deux heures passées à jouer un rôle très convenu se résumant à une partie de ni oui ni non ni blanc ni noir, l’état des lieux est simple :

  • La ruée se traduit surtout dans la publicité, pas dans les chiffres.
  • Les syndics bloquent l’avancée du progrès malgré des travaux pris en charge par les opérateurs.
  • L’opérateur historique est encore trop privilégié, principalement sur le plan des infrastructures par rapport aux autres.
  • Il n’existe aucune norme aujourd’hui prévoyant le déploiement de la fibre dans les nouveaux locaux, et il ne semble pas qu’il y en ait à terme.
  • Le déploiement dans les habitations individuelles est tout sauf à l’ordre du jour.


Ce dernier point est intéressant, et montre à quel point on se trouve dans une situation de blocage ubuesque : il n’y a pas assez de clients fibre pour qu’il soit rentable de relier l’habitat individuel, pourtant beaucoup plus simple à fibrer que les habitats collectifs, pourtant indispensables pour atteindre la masse critique de clients nécessaire pour câbler les habitats individuels. Vous me suivez toujours ? De l’autre côté de l’Atlantique, Verizon a bien compris le problème en se tournant d’abord vers l’habitat individuel.
Et les usages dans tout ça, à l’heure où les plates-formes de contenus multimédia deviennent la nouvelle vache à lait du gouvernement ? Comment madame Michu va-t-elle utiliser toute cette bande passante, une fois uploadées ses photos de vacances sur Flickr ? Ils ont été soigneusement passés sous silence, car si on nous promet de pouvoir télécharger plus pour gagner plus de temps de cerveau disponible, il est difficile pour les opérateurs et l’ARCEP de reconnaître que leur nouvel Eldorado servira principalement à permettre à Jean-Kévin, 14 ans, de partager la dernière saison des grandes séries américaines avec ses copains en rentrant de l’école.
La généralisation de la fibre chez les particuliers – et on en est encore loin – aura pour effet d’étendre encore des usages développés avec le haut débit, mais aussi d’en créer d’autres, transformant le web en un gigantesque média center particulièrement rentable basé sur la VOD, mais aussi les télévisions personnelles, podcasts haute définition… L’ère du téléspectateur soumis à la bonne volonté des services marketing l’obligeant à regarder un certain programme un certain jour à une certaine heure me semble de plus en plus révolue au profit d’une télévision à la demande personnalisée. Mais si certains ont trouvé leur modèle économique, beaucoup d’autres tentent de résister et de maintenir un modèle dépassé. Pour les autres, on est rentrés dans une bataille dans laquelle des dinosaures préfèrent recourir au législateur et prendre les consommateurs en otage pour conserver leurs prérogatives plutôt que de s’adapter à la réalité du marché, le tout avec la complicité bienveillante des opérateurs à la fois police et victimes du piratage.

Alexis Mons

Personnellement, j’ai bien retrouvé la pièce de théâtre bien rodée du haut-débit avec posture convenues, langue de bois et éternelle antienne contre les positions avantageuses historiques.
Cela dit, entre les lignes se cachent des réalités et ambitions instructives. Et puis une certaine réalité de terrain sur la boucle locale n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Ce qui est clair, c’est que ce n’est pas pour demain, y compris à Paris, et que les collectivités qui ont investis en terme de réseau sont les mieux placées pour être en tête de la pile du déploiement des grands opérateurs.

Xavier

Ruée, ruée, faut le dire vite 😉 Même le ministre nous parle de 4 millions d’abonnés… en 2012 : http://tinyurl.com/2x2vaw.
Je n’ose pas imaginer quand l’habitat individuel rural sera “fibré” ! Pourtant, c’est vrai, les zones rurales devraient être aménagées en priorité pour compenser le manque d’infrastructures.
Nous avons déjà réuni 15 000 signataires en faveur du haut débit : http://www.treshautdebit.net. sur des valeurs (indépendance, ouverture, symétrie, etc.) qui font leur chemin.
Mais ce n’est qu’un début.