Warning: file_get_contents(https://alt.emakina.com/api/v2/snippet/navbar2.json?audiencecode=CUST): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /app/www/wp-content/themes/emakina2013/functions.php on line 207
February 11, 2010

Retour sur les Microsoft TechDays 2010

Posted by

Manuel Diaz

TechDays2010Et tout d’abord, un grand bravo à l’organisation car selon Marc Jalabert (Directeur marketing et des opérations Microsoft), les techdays sont devenus “la plus grande conférence technique au monde de Microsoft” seulement 4 ans après leur création (on y était d’ailleurs en 2007 et c’est Laurent qui en parle ici).

Je ne vais pas revenir sur les plénières qui sont accessibles depuis le blog des techdays et qui étaient également retransmises en live mais plutôt vous parlez des informations qui m’ont intéressées au gré des sessions auxquelles j’ai assisté.

Evidemment, j’avais préparé mon parcours avant d’arriver, évidemment aussi, je l’avais plus orienté autour de Sharepoint 2010 mais comme la dernière fois, j’ai fait quelques changements en live. En effet, je me suis vite aperçu que les sessions autour de “présentations de Sharepoint 2010” ne m’en apprendraient pas beaucoup plus que ce que nous savions déjà de part nos tests en interne et ce que nous avions vu avec Karim Manar (dont je vous avais parlé ici). Karim qui co-animait d’ailleurs plusieurs sessions dont une de présentation générale de l’outil, de ses nouveautés… et une seconde très intéressante dénommée “Réseaux Sociaux et SharePoint 2010 : les nouveaux apports”. Personnellement, l’intérêt de cette session n’était pas dans les fonctionnalités présentées car comme je le disais, nous les avions déjà vues et même utilisées en interne mais plutôt dans le discours. Microsoft présente Sharepoint 2010 résolument comme une solution de “social networking” en entreprise et cette session vous explique pourquoi et comment. Même si certains éléments du discours font sourire car certains concepts sont déjà connus et utilisés depuis longtemps dans d’autres solutions (parlez-en à blueKiwi 😉 ), je vous invite à voir cette session dès qu’elle sera disponible en webcast (et en plus, elle ne fait qu’appuyer ce que nous pronons depuis longtemps chez groupeReflect 😉 ).

J’ai également assisté à une session sur l’agililité : “Méthodologie : quel développement au 21ème siècle ?”. Cette session, plus sous la forme de table ronde dont l’objectif était la discussion entre les speakers et le public, était très intéressante. Déjà, l’audience s’est avérée composée en grande partie de personnes connaissant déjà les principes de l’agilité ou la mettant même en oeuvre. Le débat s’est donc plus centré sur “comment bien mettre en place l’agilité” plutôt que sur “qu’est ce que l’agilité”. Dommage seulement que le temps ne nous ait pas permis d’aller un peu plus loin sur certaines questions. Peut-être un nouveau type de session à prévoir l’année prochaine aux techdays : des tables rondes sous la forme de débats avec le public pour lesquelles la durée est un peu plus longue que des sessions classiques ?

Un peu de technique maintenant avec 2 sessions : la première présentée par Cyril Giacopino qui était au MIX l’année dernière avec moi (j’avoue, c’est aussi un peu pour ça que je suis allé voir cette session) et qui nous a parlé de l’intégration de Silverlight au sein d’une architecture LAMP/WAMP grâce à la consommation de service web XML en REST et l’utilisation de LINQ. L’objectif étant d’utiliser les possibilités de Silverlight pour améliorer l’interface d’un site dont le moteur est réalisé avec des technologies ne permettant pas l’accès direct aux données depuis Silverlight. Cyril nous a donc montré des sites basés sur un CMS php mais dont l’interface avait été réalisée en silverlight puis nous a fait une démo du code permettant de récupérer et d’afficher des data dans silverlight à partir d’un flux XML.
L’autre session concerné Visual Studio 2010 pour Sharepoint 2010 et là… que de bonnes nouvelles mais pour résumer : Visual Studio devient enfin un vrai outil de développemet pour Sharepoint, lui même “progressant” dans son côté “framework de développement” :

  • le déploiement depuis visual studio et le debug : le fameux F5 !
  • les contraintes d’intégrité entre listes dans Sharepoint : il sera donc maintenant possible par exemple de faire du delete en cascade
  • la possibilité de faire des jointures dans les requêtes CAML
  • certains nouveaux handlers d’évènements comme (vous trouverez la liste ici) :
    • ajout/suppression de liste
    • création/suppression de site
  • tous les contenus des sites accessibles en XML grâce à une l’url …/_vti_bin/listdata.svc (en précisant ensuite le nom de la liste, vous en obtenez la liste des contenus et précisant enfin l’id d’un élément, vous en obtenez le détail)
  • le Client Object Model : c’est à dire la possibilité depuis une technologie “cliente” type javascript ou silverlight de manipuler des objets Sharepoint
  • la personnalisation du ruban
  • les nouvelles méthodes de design de workflow
  • la vraie valeur ajoutée de Sharepoint Designer 2010
  • la possibilité de créer un Business Connectivity Services via du code (le Business Connectivity Services permet de lier (en lecture/écriture) une liste Sharepoint à une source de données externes type base de données, web services…)
  • le respect des standards (XHTML 1.0; Support des navigateurs : IE, Firefox, Safari; WCAG 2.0 AA) et les “update” des masterpages

On avait déjà testé quelques points (déploiement et debug, nouveaux handlers…) mais je suis bluffé par d’autres que j’ai découvert comme le “Client Object Model” ou la gestion de contraintes d’intégrité entre des listes. Une de mes sessions préférées 😉

Voilà globalement ce que j’ai vu, ce que je souhaitais partager, même si d’autres sessions ou annonces auraient méritées qu’on s’y attarde plus mais malheureusement, on ne peut pas tout voir et tout faire. Je pense notamment à PowerPivot, le développement pour Azure en PHP via Eclipse, Powerpoint et ses fonctions de traitement des vidéos…

Et juste un dernier point sur lequel j’aimerais avoir votre avis, j’ai l’impression que d’années en années, le volume de temps pour les “développeurs” est en baisse, je me trompe ?

Comments are closed.