Warning: file_get_contents(https://alt.emakina.com/api/v2/snippet/navbar2.json?audiencecode=CUST): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /app/www/wp-content/themes/emakina2013/functions.php on line 207
November 19, 2010

C'est un scoop, les blogs sont ringards

Posted by

Manuel Diaz

Le problème avec les chiffres, c’est moins ce qu’ils révèlent que ce qu’on veut leur faire dire. Après l’IPSOS la semaine dernière, c’est sur les réactions au baromètre sur les français et les réseaux sociaux d’OpenMind et ScanBlog que je veux revenir, plus particulièrement sur celle qui consiste à y voir la fin définitive des blogs. La fin de quoi, en fait ?

Les faits

Ce que dit ce baromètre, et qui est cohérent avec un tas d’autres enquêtes, c’est que quand on interroge les français sur ce qu’ils consultent et ce qui compte pour eux, le web est incontournable, les réseaux sociaux centraux et qu’ils affichent un désintérêt pour les blogs.
Sur cette base, on vient nous dire que ces derniers sont en déclin, ou ringards, que les français ne leurs prêtent plus d’intérêt. Un bon gros message qui vient dire que les blogueurs sont des influenceurs en perte de vitesse. Les intéressés et les agences qui s’en servent apprécieront.

La lecture des faits

La vraie question, c’est ce qu’appelle “blog” ce baromètre. Il semble clair qu’il parle de ce fameux format qui fut au sommet entre 2004 et 2007. Depuis, on n’a cessé d’enterrer les blogs et je veux bien confirmer ici que ce que l’on appelait ainsi il y a une décennie à l’échelle du web est passé. Ce qu’on a voulu me présenter comme une information relève de l’exhumation.

Ou est l’imposture ?

Comme en toute chose dorénavant, il ne faut pas regarder les choses de manière figées et surtout pas en raisonnant en format, comme au temps des médias de masse. Les blogs, on s’en fout, ce sont ce que l’on a appelé un moment les blogueurs qu’il faut regarder. L’idiot regarde l’outil, il faut regarder la main et surtout celui qui s’en sert.
Que nous dis cette enquête alors ? Que ce qu’on appelait des blogueurs il y a 5 ans et plus sont des créateurs et producteurs de contenus et qu’ils sont toujours bien là, mais agissent par d’autres moyens, qu’ils ont gagné en influence et en attention du public.
En outre, je ne connais pas de créateur qui soit enfermé dans un format. Il a un support, souvent un bon vieux blog, il contribuent à des supports fédératifs ou participatifs, sinon à des médias, il agit massivement sur les réseaux sociaux, là où il a une interaction quasi temps réel avec son audience. Je crois donc qu’il faut s’intéresser moins aux formats et plus ceux qui s’en servent.

Bref, une bien belle étude, non dénuée d’intérêt, mais encore une fois concentrée sur les moyens. J’aimerai qu’on réfléchisse un peu plus à la fin et au sens qui fait se lever tous les matins nos concitoyens et leur faire passer autant de temps et d’énergie à créer et interagir. Du genre de ce que nous sert le PEW ou dans un autre genre la série Wave de Mc Cann. A bon entendeur …

groupeReflect

C’est un scoop, les #blogs sont ringards http://goo.gl/fb/Cv3IH #changeordie #openmind #scanblog

This comment was originally posted onTwitter

manueldiaz

C’est un scoop, les blogs sont ringards parait il http://t.co/X6UtgXH

This comment was originally posted onTwitter

EdshelDee

C’est un scoop, les blogs sont ringards (chez Manuel Diaz) : http://bit.ly/cEYAua

This comment was originally posted onTwitter

mbxl

C’est un scoop, les blogs sont ringards http://t.co/PtPnEIw via @groupereflect

This comment was originally posted onTwitter

Cyrille Chaudoit

Bonjour Manuel,
merci de votre contribution à cette conversation que génère notre baromètre ECHO depuis une dizaine de jours. Je suis d’ailleurs rassuré de lire au moins un commentaire (le vôtre) un peu critique à l’égard des conclusions portées par notre étude, et surtout “traduites” par les titres un peu provoc’ de certains médias qui l’ont relayée.

Car en effet (et au risque de vous décevoir 😉 je suis d’accord avec vous.

Notre observation n’est pas de déclarer la mort des blogs. Mais simplement de constater :
1. la faible proportion de créateurs de contenu(s) vs. les commentateurs/relais et consommateurs de ce(s) contenu(s)
2. qui se traduit par une portion très congrue de blogueurs (7% de la population)
3. et enfin par une tendance baissière à la consultation de ce type de sources “en priorité” pour s’informer et/ou se renseigner avant d’acheter.

De fait, nous parlons bien de sources, et non d’émetteurs. Car nous cherchons à démontrer où les français vont chercher l’information.

Je pense que le patron d’agence que vous êtes ne me contredira pas sur le fait que les annonceurs raisonnent encore davantage “supports” qu’auteurs. Et que ces dernières années ont davantage été l’apanage des “opérations blogueurs” que des “producteurs de contenus” de tout poil.

Nous partageons entièrement votre point de vue sur le phénomène de prise de parole désormais diffuse de ces créateurs de contenus qui furent nommés blogueurs hier, mais sont désormais également “twittos”, “facebookers”, etc.

Moi-même blogueur depuis 2005, je puis vous assurer être le témoin de cette translation de mon blog vers les réseaux sociaux, plus simples, plus rapides à utiliser et mettre à jour, pour diffuser mes idées, mes opinions…

Donc, non, il n’est pour nous ni question de scoop dans la forme. Et oui, nous sommes d’accords sur le fond.

A

Manuel Diaz

Je suis ravi Cyrille que mon article donne l’occasion de préciser le propos qui vous animait réellement sur cette étude. Merci d’avoir apporté votre éclairage et vos précisions ici meme.

Claire A. Caro

Je suis assez surprise de rencontrer un article comme celui-ci, je me dis que je dois trop me focaliser sur mon domaine de prédilection -le graphisme. Je ne sais pas si c’est du fait que je parle de domaines spécialisés, ou du fait que les graphistes et webdesigners utilisent encore beaucoup ce medium, mais je n’ai pas l’impression que les blogs soient morts. J’en consulte moi-même tous les jours.

Pour citer des blogs qui survivent largement et ont beaucoup d’influence : 95%, Allfordesign, Artskills, le blog du webdesign, Creative depart, Design Spartan, Folio Focus, Grafikart, Notcot, Pixiome, Presse citron, Smashing magazine, Tribords, Webdesigner trends…

Beaucoup d’autres blogs méconnus continuent d’être alimentés par des blogueurs, je pense par exemple aux blogs rattachés aux portfolios (étudiants SRC) mais qui sont trop méconnus pour apprécier des dizaines de commentaires.

Seulement aujourd’hui, les internautes ont peut-être tendance, par manque de temps ou autre, à consommer le blog au même titre que l’image : Flux RSS, recherche rapide d’information, etc.

Rémy Bigot

Le blog est mort, vive le blog !
On assiste à un transfert de plus en plus important vers les réseaux sociaux, notamment pour les commentaires des blogs, ainsi qu’une partie des contenus.
Mais heureusement que les blogs restent pour fournir du contenu souvent d’une toute autre qualité, notamment lorsqu’on souhaite aller au fond des choses.