April 22, 2020

Devenir e-commerçant en quelques jours seulement avec Shopify

Posted by Romain Dehaudt, Head of Revenue & Operations

Depuis quelques mois maintenant, Shopify fait de plus en plus de bruit en France et nombreuses sont les entreprises à désormais envisager cette solution e-commerce. Avec elle, la promesse de faire du e-commerce en quelques jours seulement sans avoir à gérer les aléas propres à la maintenance du site et autres corrections de bugs. 

Sous l’impulsion de la crise sanitaire où le e-commerce représente bien souvent la dernière ligne de revenu de l’entreprise, Shopify se montre davantage encore comme une alternative aux autres solutions e-commerce du marché, à mi-chemin entre les technologies pensées pour les petites entreprises (WooCommerce, Prestashop) et celles pensées pour les marques à forte croissance (Magento, Salesforce, Proximis). 

Pour autant, et même si Shopify se veut une solution totalement intégrée et facile en prendre en main (ce qu’elle est effectivement), il n’en demeure pas moins qu’un déploiement rapide requiert avant tout de définir une stratégie de business dédiée. 

Se lancer sur Shopify >

De nouveaux canaux, de nouveaux usages, de nouveaux comportements… et une solution pensée pour votre croissance

Le commerce évolue vite, très vite. Avant hier cantonné au point de vente physique, hier au e-commerce, il s’agit maintenant d’être capable de vendre ses produits sur de nombreux points de contacts online (site e-commerce, e-retail, mobile app, marketplace, réseaux sociaux) et offline (boutique, distributeurs, pop-up store). Entendons nous bien, il ne s’agit pas d’une tendance propre à 2020, et le commerce omnicanal est une réalité depuis près d’une demi-décennie maintenant. Mais force est de constater qu’en période de crise sanitaire et de distanciation sociale, la valeur du commerce omnicanal semble devenir une priorité aux yeux de beaucoup. 

A ce propos, la vision partagée en janvier 2020 lors de la NRF par David Robson, directeur du retail et de l’hôtellerie chez Intel, est aujourd’hui criante de vérité : « les retailers ne peuvent plus se permettre d’attendre : ceux qui n’ont pas commencé à mener leur transformation digitale au sein de leur entreprise devraient le faire au plus vite, ou bien ils devront en subir les conséquences très bientôt. » Avant d’ajouter : « la première vague de disruption concernait la mise en ligne de son offre. La prochaine concernera les solutions intégrées. Il ne s’agit plus d’opposer le commerce online aux points de vente physiques mais plutôt de délivrer aux clients une expérience à forte valeur ajoutée où qu’ils soient. Il est évident qu’une marque se doit désormais d’exceller en online comme en offline, et il faut désormais unifier ces expériences. »

Cette dimension omnicanale du commerce n’est pas tant une volonté des marques d’exposer davantage leur offre que la capacité à s’adapter au rythme des clients et à leurs parcours. Aujourd’hui, ces derniers veulent pouvoir acheter où et quand ils le désirent, sans distinction des canaux de vente. Ainsi, être capable d’exposer son catalogue produit sur différents canaux n’est plus une option, mais une nécessité pour exister aux yeux des consommateurs. 

La période de crise actuelle nous le rappelle chaque jour : la capacité d’une marque à être rapide et agile n’est plus seulement un atout pour les acteurs du commerce et du e-commerce : c’est un critère de survie.

La transition vers le e-commerce est un appel au pragmatisme

Une même crise, plusieurs réactions.

Quand le temps presse (où que la crise sanitaire nous met tous sous la pression du business), on observe des réactions très différentes d’un pays à l’autre

  • Il y a ceux pour qui le ralentissement a été brutal, qui ont fait le dos rond, et qui comprennent que l’enjeu business n’est pas tant de traverser la crise que de repartir lancé le jour d’après. Ce sont des comportements que l’on voit surtout en Asie, où l’on note déjà  une reprise rapide et un rebond dynamique dans les pays dé-confinés.
  • Il y a ceux qui ont fait immédiatement preuve de pragmatisme avec la recherche immédiate de solutions pour ne pas rester inactifs et subir la crise. Dans ce cas là, le digital est vu comme un moyen de contenir les pertes et parfois même de maintenir le business. C’est le cas de quelques petits commerçants en France qui ont dû pivoter pour trouver des alternatives, mais c’est surtout le cas en Europe du Nord, dans les Nordics par exemple. 
  • Et puis il y a des approches plus prudentes et conservatrices que l’on observe beaucoup en Europe du Sud. Les premières semaines de confinement se sont davantages concentrées sur les procédures administratives que sur l’anticipation de la reprise. 

Dans un monde où un ordinateur et une connexion internet peuvent parfois suffire pour identifier et déployer de nouveaux relais de business, il est étonnant de voir autant d’initiatives innovantes chez les petits commerçants et si peu chez des marques plus établies et dotées d’équipes marketing et digitale dédiées. C’est d’autant plus étonnant que de déploiement d’un site e-commerce ne se compte plus nécessairement en mois. Sur une solution comme Shopify, un site e-commerce se développe en quelques jours seulement. En ce qui concernent les fonctionnalités omnicanales (click & collect, drive, ship from store), on parle même de moins d’une semaine. 

Ainsi, pour éviter le phénomène d’inertie, l’approche MVP (Minimum Viable Product) est une solution toute trouvée pour profiter du temps dont on dispose en ce moment pour se lancer, tester des choses, itérer et repartir lancé le jour où le confinement sera derrière nous. 

Des millions de commerçants sont devenus e-commerçants (ou ont amélioré leur manière de l’être), pourquoi pas vous ?

Avant de démarrer sa transition, le lancement de son activité en ligne via un site e-commerce peut sembler d’une extrême complexité (notamment technologique, mais pas seulement).

Pas de doute, débuter en e-commerce est un projet ambitieux, mais tout à fait réaliste : faire les bons choix technologiques (et surtout les comprendre), préparer son entreprise à la vente en ligne (autrement dit, opérer sa transformation digitale), déployer l’écosystème de solution nécessaires (paiement en ligne, gestion des stocks, facturation, livraison), etc. C’est dans ce contexte qu’une solution comme Shopify devient très pertinente. Alliant une véritable promesse de simplicité et d’efficacité, Shopify se veut être la technologie qui se met au service des entrepreneurs et des « fast growing businesses ». Sans nul doute, ce type de solutions très intégrées va radicalement changer le e-commerce en le rendant beaucoup plus accessible

Shopify, votre meilleur allié pour se lancer en quelques semaines

En provenance du Canada et très prisée en Amérique, cette plateforme de commerce électronique en mode SaaS s’installe peu à peu chez les e-commerçants d’Europe.

Et ce n’est pas un hasard puisque la solution fait preuve de beaucoup d’arguments qu’il serait difficile d’ignorer :

  • La solution intègre des modules pré-existants permettant de créer son site en un temps record pour accélérer sa croissance.
  • Elle est facile à prendre en main rapidement, même pour des personnes sans compétences techniques.
  • Vous disposez de nombreux thèmes existants parmi lesquels choisir celui qui correspond le mieux à votre secteur, à votre positionnement et à votre identité de marque. 
  • Elle intègre de nombreux modules complémentaires à la performance de son site : modules de paiement, outils de personnalisation de la relation client, marketing automation, performance SEO, etc.
  • C’est l’une des solutions les plus abordables du marché pour un rapport qualité-prix exceptionnel (entre 4,4 et 5/5 selon différentes plateformes d’avis en ligne). Le prix mensuel est fixe jusqu’à un certain chiffre d’affaire online (hors modules complémentaires ajoutés), puis se transforme en un pourcentage sur les transactions au-delà d’un certain chiffre d’affaires. 
  • Et surtout, la promesse est forte : une fois le site développé et en ligne, il n’y a plus de maintenance à prévoir. Comme si vous achetiez un véhicule neuf en concession avec l’assurance qu’il n’y aura jamais de maintenance ou de pièces à changer.

En somme, Shopify gère la technique (et elle le fait plutôt bien), le commerçant se concentre sur ce qu’il sait faire de mieux : conseiller et vendre. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le gouvernement français a décidé en temps de crise de référencer Shopify parmi les solutions e-commerce à privilégier pour se lancer rapidement dans le e-commerce.

En savoir plus sur le déploiement de Shopify en quelques jours >

Emakina au service des marques qui ont l’ambition d’une croissance rapide. 

Chez Emakina, cela fait maintenant 23 ans que nous avons fait le choix d’être agnostiques aux technologies et d’en maîtriser plusieurs. Cela signifie que notre équipe R&D opère un benchmark permanent des nouvelles solutions technologiques, les évalue, les teste et les confronte à la réalité de nos projets afin d’identifier leur pertinence. 

Pourquoi ne pas se spécialiser dans une en particulier ? Parce que n’en maîtriser qu’une seule diminuerait considérablement notre capacité à conseiller de manière neutre et objective nos clients qui se posent des questions (et ils ont raison). Là où un prestataire répond au cahier des charges en développant un site e-commerce sur la technologie demandée, nous faisons le choix d’ouvrir le champ des possibles et de challenger ces choix parce que nous connaissons les forces et les faiblesses des solutions leaders du marché et savons en tirer le meilleur. Nos clients reconnaissent la valeur de nos +20 ans d’expérience en digital business et la performance de leur business online en témoigne

C’est ainsi que notre équipe R&D a investi la solution Shopify pour en faire un candidat sérieux pour des profils d’entreprises précis : marques qui se lancent ou peu expérimentées en e-commerce, peu ou pas de points de vente physiques, équipes courtes, time-to-market serré, besoin important d’indépendance après la mise en ligne, prévision de croissance du chiffre d’affaire online rapide, etc. 

Aujourd’hui, nos ingénieurs et nos développeurs sont formés à Shopify et ont mis en place une méthodologie dédiée permettant de créer un site e-commerce en moins de 30 jours. Le meilleur moyen de générer du business rapidement, même en temps de crise. 

Prêts à accélérer votre business avec Shopify ?

Comments are closed.